ArticlesBlogueHarcèlement psychologiqueIntimidation

Pourquoi un carnet d’événements?

Quand je reçois mes clients en consultation, c’est une des premières questions que je leur pose. Avez-vous un carnet d’événement? 

Le carnet d’événements ou journal de bord vous aide à identifier les événements.  Comme ça arrive souvent, quand on vit de l’intimidation ou du harcèlement psychologique, on oublie ce qui est arrivé et quand c’est arrivé. Alors que lorsqu’on a un carnet à porter de main, c’est plus simple de l’inscrire au fur et à mesure.

Parce que si vous décidez de porter plainte, vous allez être pris à tout écrire d’un coup (ou presque) et vous allez voir ça comme une montagne.

Comme vous vivez quelque chose de gros sur le plan relationnel, émotionnel et psychologique, vous n’avez pas à vous en rajouter une couche de plus.

À quoi ça sert?

Ça sert principalement dans des cas de plaintes pour harcèlement psychologique et intimidation, mais ça sert aussi à vous mettre noir sur blanc les faits. C’est souvent à cette étape que la personne qui vit de l’intimidation ou du harcèlement psychologique voit toute l’ampleur de ce qu’elle vit en réalité.

Si je n’en ai pas?

Aucun stress. Quand mes clients n’ont pas de carnet d’événements, je les aide à en écrire un. C’est un des services que j’offre à ma clientèle. Parce que je sais ce que c’est que de sentir sa tête qui serre, que tout et rien en même temps, remontent à la mémoire. C’est un gros travail à faire et c’est pour ça entre autres que je les accompagne. Le commentaire qui me revient souvent est « Je ne sais pas par où commencer » et c’est totalement normal. Je leur réponds que c’est mon travail de les aider à remettre le tout en ordre pour eux et qu’il n’y a pas de honte à avoir. Ça leur enlève une partie du poids en fait. 

Quoi inscrire dans ce carnet d’événements?

  • La date de l’événement.
  • Ce qui s’est passé
  • Qui a fait l’intimidation
  • Les témoins
  • L’endroit où ça s’est passé

Discrétion

Évidemment, soyez discret lorsque vous écrivez dans votre carnet d’événements. Ne le faites pas quand l’intimidateur est près de vous. Ça risquerait d’envenimer la situation et ce n’est pas ce que vous voulez.  Faites-le dans un endroit où vous vous sentez en sécurité. Vous pouvez inscrire la note dans le bloc note de votre téléphone en attendant que vous puissiez l’inscrire dans votre carnet d’événements.

Vous n’êtes pas seul(e)

Vous pensez que vous vivez du harcèlement psychologique au travail? Ne restez pas seul(e) avec ce sentiment. Parlez-en avec quelqu’un en qui vous avez totalement confiance. 

Pour en savoir plus au sujet de la première consultation gratuite ⇒ CONSULTATION GRATUITE 

crédit photo: pixabay

Laisser un commentaire